Un pensionnat ou a première vue tout semble normal,sauf qu'ici il n'y a pas que des humains...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 6 pieds sous terre

Aller en bas 
AuteurMessage
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: 6 pieds sous terre    Dim 6 Jan - 16:56

Je m'approche de la petite entrée qui, d'après certains élèves peureux, menait à une cave hantée que personne n'aimait visiter. Parfait. Le voil nocturne s'était déposé au dessus du pensionnat il y a de ça quelques heures.Tout ce qui était hors du rayon de ma lampe frontale était d'un noir absolut. Le jean bleu et le chandail blanc simple que je portais étaient les deux recouverts de sang à cause du "déménagement". Je m'en foutais un peu, tout le monde devraient être en train de dormir. Je traînait quand même mon colis dicrètement, celui-ci laissant une trainer de sang derrière lui, je vais devoir ramasser ça. ce n'était pas si loin de la grotte jusqu'à la cave. Je regarde la chaine, puis le cadena, ce searit tellement plus facile si mon armure pouvait s'activer quand je le veux! À ma ceinture se trouvait un arsenal complet d'outils de crochetage de cerrures que j'avais acheté à une quicaillerie spécialement pour l'occasion. Après avoir appliqué ce que j'ai appris sur youtube je réussis à venir à bout de ce foutu morceau de férail. Le cadena ainsi que la chaîne s'affaisèrent sur le béton avec un bruit beaucoup plus puissant que je l'avait anticipé.Je ramasse le sac remplie de fabuleuses choses et commence à m'enfoncer dans la cave.

Y'a rien de très terrifiant à part l'odeur. Le cercle de lumière de formant devant mes yeux grâce à ma torche me revele l'absence de vie à mesure que j'explore la cave qui se retrouve presque être un labyrinthe, encore mieux. Mon épaule devient glacial en une fraction de seconde. La cave est peut-être hantée finalement, ou il ya quelqu'un qui est un peu trop près. Peu importe, tant que le Bishop s'est pas pas formé autour de moi je suis en sécurité. Je remarque la présence de plusieurs lanternes accrochées au plafond, je prend mon briquet et en allume une, la lumière, faible soit elle, éclaire une bonne partie de la pièce dans laquelle je me trouve. Il n'y a aucun bruit autour de moi, le silence complet. Je prend le sac, l'ouvrant, je sors une grosse bouteille de "Purelle", j'enlève le bouchon et le verse sur le sac. Dans le sac en question se trouvait mes trophées, trophées dont je devais me débarasser. Le sac contenait les corps démembrés de quatre loup-garous qui s'appretaient à devenir un BBQ! Puis une idée me viens, je fouille rapidement dans le sac, sortant le croc arrachée d'une de ces sals bêtes. Je prend la dents et l'applique sur mon poignet, coupant légèrement et libèrant une goutte de sang. Puis je resens quelque chose de familier, je vois soudainement des pièces de métal se former autour de moi, partant de mon omoplatte droite et recouvrant progresivement mon corps. Le croc, bien que détaché représentait une menace de nature paranormale! J'avais enfin trouvé un moyen d'accéder à l'armure quand je voulais!

Je fit mon bras gauche se transformer en lance flamme et le visa directement au sac, l'activant dans un tourbillon infernale de chaleur intense. Le désinfectant que j'avais versé sur le sac avait grandement aidé la combustion de l'objet. J'aimais bien les voir bruler, c'était ma récompense, ils ne méritaient pas de vivre dès le début de toute façon. Je faisait le ménage. Au début je pensais que ça allait être dur mais c'est une tâche comme une autre.Puis mes pensés fut interompus par un bruit, une musique... "Burn baby Burn" jouais de mon lance flamme, la chanson m'importunait aucunement, au contraire. Puis l'armure se rétracte, ne détectant plus aucun danger. La musique s'arrêta en même temps. J'enlevai mon t-shirt recouvert de sang et l'utilisa pour amadouer un peu les flammes, fier de moi.

Soudainement, l'armure se redéploie, une autre menace s'approchait, la place était décidément hantée, à moins que quelqu'un m'ai vu! Je jette la lanterne par terre, noircissant la pièce pour mon assaillant, me donnant un avantage grâce à la vision nocturne de l'armure. Je préparai immédiatement mon lance flamme dans ma main gauche et le fusil à fléchette endormante dans ma main droite, prèt à affronter n'importe quoi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïo Okamoto

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 23
Localisation : au pensionnat, la tête dans un livre

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Lun 4 Mar - 13:20




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
6 pieds sous terres
(vue de Kaïo)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



Maman...

Le soleil n'était qu'un souvenir de cette journée. Kaïo avancait dans les couloirs du pensionnat en compagnie de gaïa qui se trouvait dans sa veste. Elle s'y cachait car personne ne devait connaitre son existence où elle devrait disparaitre du pensionnat. Kaïo avancait dans le dédale de couloirs du pensionnat tel une ombre, car il alait à un endroit où il 'avait rien à faire, surtout la nuit...

*Flash back : Plus tôt se matin*


Kaïo marchait dans les couloirs, quand il croisa deux filles qu'il connaissait entrains de parler.
-Salut les filles, vous parlez de quoi?
-On parlait d'une rumeur parlant d'une bibliothèque secrète!
-L'entrée se trouverait à la cave mais on dit qu'un monstre garde la salle.
-Ce ne zont que des vieux ragots..

*Fin du flash back*


Qu'est-ce que Kaïo fesait dans les couloirs? Il allait à la recherche de cette bibliothèque secrète, car même si il avait dit le contraire ce matin, il pensait qu'il y avait une chance qu'elle existe et donc qu'il y avait une chance de trouver des livres intéressant... Kaïo arrivait à l'entrée de la cave, il entra. Comme il fesait noir, Gaïa sortit de la veste et éclaira la salle grâce au petit halonlumineux qui émannait de sont corps. Kaïo avancait en silence, qu'en il trouva du sang par terre. Il eu un haut le coeur et failli vomir. mais il ne vomis pas car il regardas en l'air, pour oublier la vue du sang. Il repprit sa route quand il vis un petit jait de lumière devant lui. Il y avait quelqu'un? Kaïo continua d'avancer éclairé par Gaïa qui fesait des petits sont plaintif. Il arriva à l'entrée d'une salle faiblement éclairé par Gaïa. Il entra et fut surpris de voir une personne en armure le menacer de deux canons dont kaïo ne voulait pas tester les projectiles. Il se retint d'hurler et réfléchit à se qu'il devait faire. Il devait réagir vite ou il allait avoir mal...

-Ne tirez pas! je suis pas une menace!

Bon, c'était pas vraiment réfléchit, mais comment pouvait-on réagir avec des armes pointé sur soit! Kaïo levas les mains en l'air, par réflexe et gaïa se cacha dans sa veste, appeuré. Kaïo ferma les yeux et pria en silence.




[H.R.P : j'espère que ma réponse te convient, je pourrais la modifier si il y a besoin! Cordialement.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Lun 4 Mar - 17:44

Un gars apparait devant moi, il a l'air apeuré. Une cible s'indique autour de lui puisque j'avais l'armure, Il n'était pas humain. Le jeune homme n'avait pas l'air menaçant du tout, il leva même les bras en signe de retraite, implorant de ne pas lui faire mal.

-Ne tirez pas! Je suis pas une menace!

Je le regarde d'un air sévère, il avait surement vu le sang sur le sol, il en savait déjà trop, de plus il ne méritait même pas de vivre, salle monstre. Je fais mon bras droit revenir normale, tandis que j'agrippe son épaule, il avait les yeux fermé jusqu'à temps que je le touche. Avec mon lance flamme, j'allume une lanterne au plafond. La lumière, bien que faible me permet de le voir encore plus clairement qu'avec la vision nocturne. Puis, j'entand un petit gémissement venant de l'interieur de son manteau.
Je lâche ma prise sur son bras, y enfonce ma main, ressortant avec ce que je suppose être une fée, elle a l'air d'avoir aussi peur que le petit harceleur. Je la relâche aussi. Réfléchissant à ce que j'allait faire de lui puisqu'il m'avait vu ici, il vient à moi que le jeune homme ne pouvait pas être la menace paranormale qui a déclanché mon armure!
Un niveau d'adrénaline assez élevé se fais resentir tandis que je scrute l'obscurité à la recherche de mon adversaire. Une cible apparait, puis disparait à répétition, san que je puisse me concentrer sur une seule. Réalisant que l'attaquer de devant était probablement impossible, je reviens au gars, l'agrippant pas le collet.

-Dit moi ce que t'a vu et ce que tu sais sur moi.

Je le regarde intensément en attendant une réponse de la créature devant moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïo Okamoto

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 23
Localisation : au pensionnat, la tête dans un livre

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Lun 4 Mar - 19:59




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
6 pieds sous terres
(vue de Kaïo)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




Où c'était encore fourré Kaïo, pourquoi a-t'il fallu qu'il vienne dans cette cave pendant la nuit! Au moins, Kaïo avait la preuve que quelqu'un rodait au sous sol, mais ce n'était pas un monstre... Kaïo ne bougeait plus, il sentait Gaïa trembler dans sa veste, la pauvre avait peur. Kaïo se demandait ce qu'allait lui faire l'inconnu. La réponse fusa, il attrapa Kaïo et fouilla la veste de Kaïo. Il ressorti Gaïa qui gémi. Kaïo était inquiet mais il ne dit rien. D'ailleurs, l'inconnu relacha gaïa qui fusa à sa place dans la veste, appeuré. Kaïo stressait, mais l'homme semblait avoir peur de quelque chose, mais ce n'était pas de Kaïo... Kaïo sonda la zone grâce à son pouvoir télépathique, il ressentit une présence, mais il n'insista pas. L'inconnu semblait stressé par cette présence, mais il se concentra sur Kaïo.

-Dit moi ce que t'a vu et ce que tu sais sur moi.

Kaïo fut perplexe, il croyais qu'il l'espionnai ou autre! Mais Kaïo ne savais même pas comment il s'appelai vu que la seul chose qui l'intéressai, c'était les "archives secrètes si elle existait! Kaïo se demandait si il devais parler de la rumeur à l'homme... Mais il préféra jouer franc jeu, car c'était lui qui était armé! Pas Kaïo.

-Je ne t'espionnai pas! J'ai entendu parler de bibliothèque secrète dans un passage secret dans la cave! Mais... Qu'est ce que..!

Kaïo ne finit pas sa phrase, quelque chose l'attaqua et il sauta en arrière pour esquiver. Les lumières s'éteignirent... Kaïo se savait en danger, il utilisa son pouvoir pour essayer de parler à la chose, mais il n'eu aucune reponse. Plus qu'une chose à faire!

Niméa!

L'épée que Luth lui avait offert il y a longtemp apparu dans ses mains. Dorée, avec sa garde fine et souple avec la lame éffilée et tranchante, c'était une arme de professionnel. Et une arme magique chasseuse de démon, que demander de plus! Il se mit en garde près à se défendre. Gaïa sorti de la veste et éclaira la salle de son aura lumineux. La chose apparu au yeux de Kaïo... C'était... (à toi de voir!)



[H.R.P. : j'ai mis tes paroles en gris pour que l'on puisse les voir. Merci. Very Happy ]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Mer 6 Mar - 17:27

Le jeune homme avait l'air confus de ma question. Il réfléchi une fraction de seconde puis répondit.

-Je ne t'espionnai pas! J'ai entendu parler de bibliothèque secrète dans un passage secret dans la cave! Mais... Qu'est ce que..

Mon interlocuteur interrompit sa phrase, faisant un pas rapide vers l'arrière, je perdi mon attrape sur lui, me faisant légèrement perdre l'équilibre. Puis, la pièce entière devint d'un noir absolu, le voile impenetrable d'absence de lumière fit ma vision nocturne s'activer immédiatement. Je jette un torrent de flammes à des lanternes pour faciliter la vision de mon allier. Le gars cria quelque chose qui n'était surement pas du français. et sa fée sortie de son manteau éclairant la pièce pour lui.Je me tourne légèrement vers lui et remarque son arme, la lame effilé a l'air efficace pour découper toute sortes de méchants.

-Tu sait te battre?

Je lui lance. Mais je n'ai par le temps d'entendre sa réponse, un carreaux d'arbalète se loge dans mon armure. La cuirasse a bloqué le projectile dirigé vers mon torse. Je me tourne immédiatement pour voir l'assaillant, ce que j'ai vu m'a confus profondément. Deux figures se tenaient devant nous. Je reculai un peu, m'approchant de mon allié impromptu. La première figure était assez grande, avait les cheveux d'un bleu clair et les oriels pointus. De plus, il tenaient une épée dorée identique à celle de la personne qui m'a interrompu. Le deuxième adversaire arborait une armure rouge vif et blanche, avec une flame verte sur la tête. Il tenait dans sa main droite une arbalète automatique, une réplique exacte du "tea-party" qui était dans son étui dans mon dos. Mon allié et moi nous regardèrent d'un air surpris, ils étaient...nous!

Mon premier reflex est de lancer un "bear-trap" pour essayer d'en immobilizer un, je choisi le dopplegänger de mon allié, il l'évite avec agilité. Ma cible me charge immédiatement après mon assaut portant un coup que je réussie a bloquer de justesse avec mon avant-bras, la lame de l'épée se rend dangereusement proche de ma chair, ayant presque rompue mon armure sur le bras gauche, ruinant mon lance flamme jusqu'à ce que j'y porte des réparations...
Mon double s'élance vers l'elfe, visant sont arbalète vers lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïo Okamoto

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 23
Localisation : au pensionnat, la tête dans un livre

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Sam 9 Mar - 20:19




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
6 pieds sous terres
(vue de Kaïo)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •




La chose apparu au yeux de Kaïo... C'était pas une chose, mais deux personnes qui se dressait devant Kaïo et l'homme. Et aussi étrange que cela puisse être, La personne qui avait agrressé Kaïo était le portrait craché de l'homme qui l'avait limite agressé à son arrivée dans la salle. Et à coté de son agresseur, se trouvait la copie conforme de Kaïo. L'inconnu qui avais reculé à coté de Kaïo, se tourna vers lui, Kaïo fit de même, ahuri. Le garçon regarda l'épée de Kaïo. Il faut dire que l'épée avait une allure assez spéciale. Kaïo se souvenait des paroles de Luth le jour ou il lui a confié cette lame. *Kaïo, cette lame s'appelle Niméa, si un jour quelqu'un te veut du mal, elle te protégera de cette personne, quel soit humaine ou non!* Il n'avait pas menti, mais Kaïo ne l'avais jamais mannié, alors comment pourrait t'il se battre avec?

-Tu sait te battre?

La question à poser à Kaïo, il avait appris à se battre au coté de Luth avec une lame ou n'importe qu'elle autre arme, mais Kaïo était pacifiste depuis sa naissance. Jamais il ne c'était vraiment battu, mais avec le temps Kaïo avait pris une grande déscision, qu'importe se qui arrivera, il se défendra coûte que coûte! Kaïo ne put répondre à l'homme, son double chargeas, un carreaux d'arbalete se logeas dans l'armure du voisin de Kaïo. L'homme chargea sur le double de Kaïo. Kaïo ne savais plus ou donné de la tête, jusqu'au moment ou le double ennemi lacha un carreaux d'arbalete à trente centimètre de son visage. Kaïo failli hurler mais il se retint. L'ennemi tira en visant la tête de Kaïo qui par un réflexe inhummain fit un moulinet avec Sa lame, coupant au vol le carreaux... Kaïo regarda avec effroi le carreaux à ses pieds, coupé net en deux. Mais pourquoi l'attaquai t'il? Kaïo attaqua au corps à corps, il savait que cela ne seravit à rien de réfléchir, il fallair agir! Kaïo tranchai mais cela ne semblait pas avoir d'effet.Kaïo mis un couo de la pointe de son épée sur le torse du double de l'allié de fortune et enchaina d'un kick dans le ventre pour le repousser... Kaïo n'avait qu'une idée en tête pour pouvoir se défendre contre l'ennemi.

-Je m'appel Kaïo, l'heure n'est pas au présentation, donc j'abrège, je suis rapide mais je manque de puissance, fait gaffe à ma lame, elle peut être fatale car elle est magique! Et toi?

Comme cela, son allié connaissait ses points fort et points faibles et il pourrait se défendre sans problème contre Kaïo2 (oui, nos doubles je rajouterais un 2 pour les appeler). Kaïo n'avais plus qu'à espérer que son allié inprévu ferait de même pour l'aider.






[H.R.P : j'espère que ma réponse te convient, je pourrais la modifier si il y a besoin! Toujours de gris pour tes paroles pour des raisons techniques... Cordialement.]

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Jeu 14 Mar - 20:37

Quelques coups de l'énemi ont réussis à amocher mon armure. Les coups de cette épée semblaient détenir une légèreté et une précision très fine. Je réussissais à bloquer quelques coups mais d'autre pénétraient directement les parties moins protégé de l'armure. Une douleur intense se faisait sentir à chaque assaut qui touchait ma chaire. J'arrivais difficilement à frapper mon adversaire, mais chaque coups que je portais semblaient lui faire très mal. Si on ne peut pas frapper souvent, il faut que nos coups comptes! J'arrivais mal à voir mon nouvel allié mais je réussi à apercevoir qu'il avait repoussé mon double, il en profita pour essayer de discuter.


-Je m'appel Kaïo, l'heure n'est pas au présentation, donc j'abrège, je suis rapide mais je manque de puissance, fait gaffe à ma lame, elle peut être fatale car elle est magique! Et toi?

Il est rapide, ça j'avais pigé! Manque de puissance, compris! Lame magique, ça explique la douleur. Donc il s'appelle Kaio, ok, je tâcherai de m'en rappeler. Puis je me retourne juste à temps pour bloquer la lame de Kaio2, l'aggripant à deux mains. L'épée rongeait mon armure mais je persistais, prenant avantage de son manque de force pour lui arracher l'épée, il était maintenant laisser à dépourvu! J,en profitai pour crier à Kaio.

Moi c'est Lance. J'ai un arsenal complet, fait gaffe à mon lance-flamme surtout! Mon squelette est en métal donc fait gaffe à mes coups de poings aussi! Brise les parties de l'armure, toutes les armes se trouvent à différents endroit sur la cuirasse. Ah oui et, bouche toi les oreilles... Maintenant!!

Je vis l'elfe faire ce que je lui ais demandé, et je lâcha une onde sonore de 180 décibels, il avait l'air d'être correcte, mais on ne pouvait pas en dire autant des deux autres... Kaio2 était plié en deux de douleur, j'en profitai donc pour ramasser son épée qui était par terre, et lui assener un coup fatale à travers le dos. Un nuage de fumée violète sorti du trou et puis, le corps de mon adversaire ne devint qu'un nuage de fumée de la même couleur.

J'aperçus que Kaio avait profité de la distraction que je lui avait offert pour prendre un avantage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïo Okamoto

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 25/02/2013
Age : 23
Localisation : au pensionnat, la tête dans un livre

MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    Dim 17 Mar - 15:57




[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]
6 pieds sous terres
(vue de Kaïo)

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •





Kaïo2 s'acharnait sur l'armure du cooquépier de fortune de Kaïo, qui se prenait un nombre considérable de coup d'épée. Mais face au parole de Kaïo, l'homme reppris conscience. Il avait compris ou Kaïo voulait en venir, se qui enchanta Kaïo qui bloquais tant bien que mal les assauts de l'ombre... L'homme se retourna et attrappa l'épée dans ses mains pour bloquer. Kaïo s'avais que la lame allait passer l'armure facilement vu qu'elle était enchanté. Il profita de l'emprise pour voler l'épée des mains du clones pour ainsi reprendre l'avantage. Il en profita même pour répondre à Kaïo.

-Moi c'est Lance. J'ai un arsenal complet, fait gaffe à mon lance-flamme surtout! Mon squelette est en métal donc fait gaffe à mes coups de poings aussi! Brise les parties de l'armure, toutes les armes se trouvent à différents endroit sur la cuirasse. Ah oui et, bouche toi les oreilles... Maintenant!!

Kaïo ne chercha pas plus loin. Il se boucha les oreilles en se jetant au sol pour esquivé les pprojectile de Lance2. Lance fit un bruit tellement puissant que les clones tréssaillir... Kaïo résuma rapidement les données confié par Lance. Il avait une bonne armure et une artillerie lourde, mais si Kaïo tapait bien les pièces d'armure pour les brisé, le combat serait simple... Lance dégomma Kaïo2 à une vitesse fulgurante. Kaïo chargeas décider à faire de même. Et voulu le trancher au niveau des hanches mais Lance2 tira avec son lance flame droit sur Kaïo. Kaïo sauta et atterri au niveau de la tête au clone. Il mit un coup de pied digne d'un footballeur professionnel dans la tête de son adversaire qui tomba au sol. Kaio se redressa et planta l'épée dans l'ouverture setrouvanau niveau du visage et fit faire une vrille infernal à l'épée dans la tête de l'adversaire qui se décomposa en un nuage violet. Kaïo recula et se colla à la paroi de la salle. Le combat l'avait épuisé, mais se qui surpris Kaïo, se fut la douleur qui le pris dans l'épauche gauche. Il toucha et trouva un carreaux d'arbalète planté dans son épaule. Il l'arracha et regarda la pointe violette... La blessure était bien belle, sur le coup il ne l'avait pas sentit car il était concentré sur son combat. Il s'assit sur le sol épuisé.

-Merde...

Il sourrit et ferma les yeux, la douleur était vraiment présente. Et il préférait ne pas bouger pour ne pas se vider de son sang trop vite...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 6 pieds sous terre    

Revenir en haut Aller en bas
 
6 pieds sous terre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un temple sous terre [PV Kusari]
» COURS / " Des trains sous terre ? Ingénieux ces Moldus"
» LIBRE. Il y a des fois où l'on aimerait disparaître six pieds sous terre.
» MI8 ►on veut tous passer sous le bureau
» Petites énigmes de Jad seif

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: R.P.G :: Le Pensionnat :: L'intérieur de l'école :: la Cave-
Sauter vers: