Un pensionnat ou a première vue tout semble normal,sauf qu'ici il n'y a pas que des humains...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]

Aller en bas 
AuteurMessage
Yelea Sestrea

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Ven 4 Jan - 22:39

La nuit avait été excellente, surtout passée dans les bras de la splendide professeure Varda Elbereth. Elle avait contourné les règles, et partagé mon lit pour la nuit. Le soleil s'était levé, nous réveillant tout en douceur. Je m'étais levée, avait embrassé rapidement ma compagne et m'étais habillée en quatrième vitesse. Je lui laissais un mot sur la table basse disant que j'allais chasser. Je lui demandais de me retrouver dans la salle de classe, o je serai à l'heure pour le début de notre premier cours en histoire des races. D'un commun accord, nous avions choisi de commencer par ma race : les vampires. Il étaient prévu que je fasse plus ou moins l'niamtion et les démonstrations en temps voulu. J'avais donc quitté le pensionnat sans faire de bruit, laissant la clef de la chambre avec le mot sur le meuble bas en bois. J'avais descendu les escaliers, et n'avait croisé personne. Les élèves étaient en train de se préparer dans leurs chambres, pour la plupart.

Je ne chassais pas aux abords du pensionnat, ce qui était interdit par le règlement. Je dus aller jusqu'à la ville, et je préférai me transformer pour gagner du temps. A vol de chauve-souris, l'allé-retour ne m'avait pris que dix minutes. J'avais piégée dans une ruelle un jeune homme d'une vingtaine d'année. j'avais préféré un homme à une femme, en repensant à l'épisode de la morsure de la veille et à Varda. Je 'navais pas pris de précautions particulières, mordant dans sa chair tendre et tranchant nette sa carotide. Je fis attention à ne pas tâcher le tailleur noir que j'avais mis pour préparer le cours. Une fois rassasiée, je remutais sous forme animale et rejoignis l'école. Je passais à travers la foule des élèves qui commençaient à se masser dans les couloirs, devant les portes des salles de cours. Nos élèves nous attendaient, chahutant dans les couloirs. J'en recadraient quelques uns, qui faisaient un rafus effrayant. Quand la sonnerie retentit, je m'engouffrais dans la salle.

J'y trouvais Varda, qui s'était installée au bureau, derrière tout un tas de documents. Je me demandais comment elle avait trouvé le temps de récolleter tout ça. Je l'embrassai vivement, avant d'écrire nos deux noms au tableau. J'avais une écriture soignée et agréable à lire. Il était facile de distinguer les lettres, même de loin, résultat d'un grand nombre d'années à travailler. Je sommais ensuite les élèves d'entrer et de s'installer. Je ne pris pas la peine de reprendre ceux qui passaient devant moi sans me dire bonjour, même si ça m'horripilait. La plus part bavèrent presque en me voyant. Quand ils furent tous assis, je saluais la salle. Je m'asseyais sur le bord du bureau, les jambes croisées, laissant ma compagne faire son cours. Elle nous présenta en vitesse. Mon sourire était resplendissant, et je m'efforçais de bannir leurs pensées plus perverses les unes que les autres. Nous faisions de l'effet, pour sûr...


Dernière édition par Yelea Sestrea le Ven 22 Mar - 13:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 4:27

J'ouvre un oeuil, le soleil m'aveugle, je le referme aussitôt grimaçant d'incofort. Je me redresse sur mon lit essuyant mes yeux avec mes poings. Le soleil brillait à travers la fenêtre de la chambre. La lumière m'incommodait encore, mais après un étirement prolongé je parvint à ouvrir les yeux. Je regardai autour de moi, mon candren n'avait pas sonné, je vais encore devoir le changer, il devais pas être si tard que ça. Ma coloc' était partie, elle se levait vraiment tôt. Je m'extirpai de mon lit tranquilement mes jambes me semblaient être faite de béton. Puis, j'aperçu mon cadren, il indiquait 9:30, j'étais déjà en retard!

La panique m'envahie progresivement tandis que je tante de remettre mes idées en ordre. Je tire les tiroirs de ma commode, plongeant mes mains dans les piles de vêtements horriblement desorganisées. J'enfile un chandail à manche courte mauve avec le symbole de Bizzaro dessus, soit le symbole de superman inversé et lui aussi, mauve. C'était voyant mais je n'avait aucunemdnt le temps de m'interreser à ce genre de détail. Je sortie aussi une chemise blanche froissé que j'enfilai par dessus mon t-shirt, roulant les manches. Je procédai ensuite à verser du café instantané dans de l'eau que je n'avait même pas pris le temps de faire chauffer tout en faisant mon possible pour boutonner ma chemise. Merde, en retard pour mon premier cours à l'école! Je ramasse mes livres qui sont beaucoup plus lourds qu'il le semble et je prend mon café, froid me dirigeant en vitesse vers la porte de mon dortoir.

Les couloirs étaient complètement déserts, à par pour un pauvre con qui allait arriver en retard: moi! Sentant le temps passer je me met à courir en essayant de faire le moins de bruit possible. Les couloirs interminables me donnent éventuellement l'impression de tourner en rond. Tout en courant, j'échape du café sur ma chemise blanche. Heureusement, le local dans lequel je devrais être en ce moment est repéré! Je sprint, jetant mon verre jetable dans une poubelle du couloir. Deposant ma main sur la poigné de porte je réalise que je n'ai ni pris le temps de me brosser les dents, ni me mettre du déo. J'ouvre la porte esseyant que personne ne me remarque trop. Je sens alors les yeux de la masse se tourner vers moi, la prof et l'assistante n'ont pas l'air d'apprécier tant que ça que je dérange leur cours. Regardant le sol, je me dirige vers la seule place libre, dans la deuxième ranger en avant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth Varda

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 8:32

Je n'étais pas dans ma chambre cette fois-ci. J'avais dormis dans la chambre de Yelea, ma compagne et assistante. La nuit passé avait été assez mouvementé et j'avais vraiment bien dormis. Quand je me tourna dans le lit, je remarqua l'absence de la jeune femme. Cela m'inquiéta d'abord puis me rappelant l'autre personnalité de Yelea, je me dis qu'elle était sans doute aller recueillir du sang frai.

J'enlevais la couette qui reposait encore sur moi. Son réveil affichait la même heure que mon GSM, 8 heure. Le cours commencerait que à 9 heure, j'avais donc le temps de m'habiller, de passer dans ma chambre pour récupérer mes affaires et d'aller en cours. Je me leva et fut surpris que mon dos aille mieux. J'avançais et je vis un mot sur la table basse de la chambre.


"Je suis partie chasser."

J'avais donc raison, je ne connaissais pas beaucoup les vampires mais j'avais de bonne base. Je me dirigea vers la salle de bain, tant connu, où je fis ma toilette. Ensuite je retourna dans la chambre après m'avoir sécher. Il n'y avait toujours pas la colocataire, ce qui était une bonne chose car je n'avais pas pris la peine de mettre une serviette autour de la taille. Je m'habillais avec des vêtement de Yelea, elle m'en voudras pas pour si peu à mon avis. Donc je mis une jean légèrement délavé, un t-shirt à manche court. Je pris les clefs de la chambre et referma la porte à clef en sortant.

Je fis un léger crochet vers la mienne de chambre. Là, je pris quelque bouquin et des liasses de documents. J'en mis une grande partie dans un sac à main et repartis avec le peu qui rester dans les bras. J'avais légèrement le temps d'aller en cours maintenant. Les couloirs commençaient à se remplir tout doucement, et finalement avec un peu de recherche. Je trouvais ma classe de cours. C'était une classe en amphithéâtre avec un grand tableau et plusieurs rangées de chaises. Je déballais toute mes affaires sur le bureau et m'installa.

Yelea arriva quelque seconde après, les élèves n'étaient pas encore là, elle en profita donc pour m'embrasser vivement. Ensuite, elle marqua nos noms au tableau avec une très joli écriture.


Varda Elbereth & Sestrea Yelea

Les élèves commencèrent à rentrer et Yelea leur demanda de rentrer. Certains nous saluait, surtout les filles, d'autres allaient directement dans le fond en courant presque et d'autres discutaient seulement en nous ignorant, tout le monde par contre nous fixait au passage. Mais ce n'était pas très grave, Yelea et moi allions pas relevé une attitude comme ça dès notre premier jour de classe quand même. L’horloge au fond de la classe marquais 9:00 pile ! Le cours allait donc commencer. Je me leva, je ne m'étais pas mis en mode démone pour pas trop déconcentrer les élèves. Ma compagne, elle, était assise sur le bord du bureau les jambes croisées.

Bonjour à tous, vous êtes ici pour votre premier cours d'Histoire des Races. Je me présente donc : Varda Elbereth, professeur générale ce qui veux dire que vous pouvez me retrouver dans beaucoup de matière et Yelea Sestrea c'est mon assistante dans les cours. Elle n'est pas professeur mais juste une élève de la classe élite. Si vous avez des demandes d'ordres disciplinaire c'est chez elle que vous irait.

Je me retournais vers Yelea et lui demanda de faire l'appel des élèves, quand l'un d'eux rentrait. Un retard déjà ! Regardant le sol, il se dirigeais vers la dernière place qui était libre. Il fallait fixer les consignes d'ordre disciplinaire assez rapidement au final, c'était la partie que je ne voulais absolument faire le plus tard... de toute façon c'était à Yelea de le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Bridge

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 11/11/2012
Localisation : Dans un café, tout en buvant un thé.

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 10:49

    Huit heures et demi, toujours dans mon lit. Cela devait faire environ une semaine que j'étudiais dans cette établissement. Notre première heure: Histoire des races: Vampires. Jamais vu un vampire. J'étais au fond de ma couette et je n'avais aucune envie de me lever. J'étais mieux ici que en cours; mais il fallait que j'y aille. Une fois sortie de mon lit douillé, je remarquais que Rikku n'était déjà plus là et que j'étais, comment dire, en retard! Je me trouvais encore avec mon pyjama et les cours commençaient dans trente minutes. Le seul avantage dans tout ça c'était que j'en avais vraiment rien à faire.

    Je me dirigeais vers la salle de bain, je pris une douche assez chaude pendant dix minutes environ. Je pris une serviette pour me sécher et la mis autour de mon corps. Je ne possédais pas le courage de me laver la cheveux qui n'était pas salles. Je retournais dans ma chambre pour prendre mon uniforme. Une jupe noire, une veste de la même couleur, une chemise blanche bien repasser (pas comme Lance) et un nœud papillon assez volumineux. J'avais de chaussette grise foncées mais mes chaussures étaient noir également. En résumé, un uniforme assez sombre pour le coup, ce qui ne me gênais pas plus que ça.

    Il était maintenant huit heures cinquante cinq. Je revenais dans la salle de bain pour me brosser les dents. Je mis délicatement le dentifrice sur ma brosse à dent et commençais à frotter mais deux qui étaient assez blanche. Je me brossais les cheveux où il n'y avait pas vraiment de nœud, un avantage pour les cheveux courts; fins et lisses. Pour finir j'attachais mon bandage blanc que j'avais dévoilé à Rikku mon premier soir. Bref, je pris mon sac en bandoulière qui était déjà fait la veille, l'enfilais et partit en claquant la porte.

    Je suis devant le foyer en m'éloignant, ma montre montrait neuf heures dix. Dix minutes de retard, j'ai fais pire; comme trente minutes, par exemple. Dans ma poche se trouvait mon Ipod et mes écouteurs qui se trouvaient être enroulés autour de mon MP3 bleu. Je mis mes écouteurs dans mes oreilles et activais ma musique. J'étais tombé sur une de mes musiques préféré du moment: Make Me Wanna Die de Pretty Reckless. Vous l'auriez compris, ça veux dire: Me donne envie de mourir. Ce n'est pas beau la musique de nos jours?

    Par chance, le foyer au j'habitais n'était plus loin de l'école, à quelques mètres qu'on pouvait exécuter facilement en dix minutes. Avec de la bonne volonté, je ne sais pas pourquoi j'en ai tout un coup, je marchais assez rapidement et j'arrivais en cinq minutes en cours. Une fois devant la porte de ma classe, qui était au première étage, je toquais à la porte et n'attendais pas une réponse du professeur pour m'autoriser à rentrer. Je m'était excuser rapidement et me dirigeais au fond de la classe, la table la plus perdu, celle que j'ai tous les jours.

    Sur la tableau, il y était inscrit le nom des deux professeur: " Varda Elbereth & Sestrea Yelea ". Je ne l'ai avait jamais vu au part avant. Je l'ai observais, ma tête appuyais sur ma main qui elle même se tenait sur la table, la position d'un étudiant que s'en fiche, et je remarquais que la blonde qui se trouvait être Yelea était un vampire. Comme par hasard aujourd'hui c'est un cour sur les vampires.. COMME PAR HASARD! 8D L'autre professeur, Varda Elberth était une mi-démone; mi-humaine. Y a que moi que sa choque? Mon œil brilla, comme à chaque fois que j'étais en compagnie d'une "personne" qui n'était pas une personne. (Fuck la logique) Je mis ma main sur mon œil d'exorciste pour ne pas que les autres le remarqueraient. J'étais fin prête à m'endormir pendant ce cours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelea Sestrea

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 11:52

Le cours avait commencé depuis un moment maintenant, et déjà deux élèves en retard ! Soit ils n'avaient pas mis le réveil, soit ils l'avaient laissé sonner pendant dix minutes avant de se dire que ça les soulaient et de se lever. Ils se reposaient trop sur cette sonnerie pour se lever, alors qu'elle annonçait qu'ils étaient déjà à la bourre... Je regardais entrer les deux retardatères. l'un s'excusa, l'autre pas... Bon, il était temps que je mette les points sur les i et que je leurs explique un peu les règles en vigueur dans ces cours ! J'écoutais avec plaisir ma compagne se présenter,puis en faire autant avec moi. Je pris un cahier d'appel sur le bureau, avant de m'avancer à mon tour, remerçiant Varda d'un geste de la tête, accompagné d'un discret clin d'oeil:

-Bonjour à tous ! Avant de faire l'appel, mo, métier m'impose de vous expliquer les règles en vigueur durant les heures que nous auront ensemble. A commencer par les retards ! Les concernés se reconnaîtront. Les arrivées après l'heure de la sonnerie seront sanctionnées au nombre de trois. Nous commenceront tout en douceur par un avertissement. Puis tomberont les punissions au quatrième retard ! Je solde les heures de colle au cinquième retard. Ensuite, pour des raisons pratique et étant donné que c'est notre première heure de cours, je vous demanderai de mettre vos noms sur des étiquettes et sur la table. Vous pourrez faire preuve d'originalité, mais je vous demanderai de faire ça à la sortie des cours ! Ensuite, je tiens à préciser que je lis dans les pensées. Donc le premier qui s'essaye à faire une bêtise se verra sanctionné avant même qu'il ne mette son plan à exécution. je ne tolérerai pas la moindre crasse pendant les cours de ma collègue. J'ai bien été claire ? par la même occasion, ceux qui dorment déjà sont priés de se réveiller au plus vite !

J'attendis les consentements des élèves, qui se montrèrent par des hochements de tête. J'ouvris alors mon cahier à la bonne page et sommais les élèves de lever la main à l'appel de leur nom. Je lisais les noms sans erreur les uns après les autres, jetant un coup d'oeil aux personnes qui levaient la main et les associant rapidement aux noms du carnet. Une fois fini, je vérifiais qu'il n'y avait pas d'absents. Je demandai à la salle si je n'avais pas oublié quelqu'un et personne ne se manifsta. Je vérifiais qu'ils avaient tous fait leurs étiquettes, mais je dus réveiller une jeune fille dans le fond dans la salle:

-S'il vous plaît, vous n'êtes pas dispensée d'afficher votre nom !

Je posais le carnet sur le bureau, où je m'assis de nouveau, laissant la parole à ma collègue et amante. S'il y avait d'autres télépathes que moi dans la salle, ou des personens capables de déceler les sentiments, ils s'appercevraient très vite de ce qui m'unissait à la belle professeure, restée sous forme humaine de manière à ne pas troubler les élèves. Quand elle se leva pour se placer près du tableau, je remarquais qu'elle m'avait emprunté des vêtements à la descente du lit. Ils lui allaient à ravir, mais je me promis qu'à la sortie du cours, je lui céderai le pantalon que je lui avais prêté dans la forêt. Pas que ça me dérange de lui prêter mes fringues, au contraire. Elles lui allaient tellement bien... Et puis, je n'étais pas sûre qu'elle est eu le temps de de passer à sa chambre avant de venir en cours, s'étant réveillée dans ma propre chambre. Elle était ravissante, comme d'habitude. J'espèrais juste que Sheeta ne l'aie pas retrouvée nue dans mon lit. Cette idée me tira un fin sourire. Je pris la craie, prête à écrire sous la dictée de ma compagne.

Les élève sétaient assez calmes, mais ce n'était que le début du cours, et je craignais qu'avec le temps, ils s'ennuyent et fassent n'importe quoi. J'espèrai qu'ils seraient suffisemment pour poser des questions, ce qui donnerait un peu de participation. Je serai plus à même d'y répondre que la jeune démone, terriblement sexy, étant de la race en question. Les pensées de certains élèves, particulièrement masculins, étaient très révélateurs de ce qui les intéressait vraiment: les profs plutôt que leurs cours. Un soupir exaspéré mais inétélligible franchit mes lèvres. Je m'y étais attendue, avec un duo de chaoc comme le nôtre. Un couple de profs lesbiennes plutôt atypique, ça ne pouvait pas être autrement. Pourtant, ça me plaisait d'être avec Varda, sans pour autant que l'on soient seules. J'avais hâte de voir ce qu'elle savait de nous. Je priais pour qu'elle ne se réfère pas trop à ce que l'on voyait dans les films, qui étaient pour la plus grande partie des mythes ou de simples inventions. En plus, j eme voyais mal la corriger devant tous ses élèves, ce qui risquait fortement de la décrédibiliser aux yeiux des élèves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 15:04

Je commencais à sortir mes livres en les disposant sur mon bureau, mon épaule est glaciale. Histoire des races, hein? Mieux on les connais plus ils sont des cibles faciles. Je m'installe confortablement dans mon siège regardant le plafond un peu, puis mon attention change pour les profs. Le gendre masculin de la classe semble également être hypnotisé par la beauté des profs. Je suis un sal pervert. Mes pensés l'était aussi à ce que j'ai pu constater. Le cours venait de devenir beaucoup plus interessant. Je regarde à ma droite, le mec semble presque baver. Je tetourne mon attention à l'avant de la classe, toujours hypnotisé par la certaine complicité de la prof et de l'assitante mais surtout par leurs formes allechantes. Puis, l'assistante pronça des syllables qui me fit me reconcentrer:

je peux lire dans les pensés...

Ça veut dire qu'elle a tout entendu!? C'est sûrement une technique pour que nous restions concentrés, mais dans cette école c'est possible. Elle m'a sûrement pas entendu avec les pensés de toute la classe en plus. Bon des pensés calmes et qui se relient au cours, des vampires, c'est chouette les vampires, c'est interessant les vampires avec leurs hanches et leurs...merde. Je suis vraiment qu'un sal pervert. J'essaye d'éliminer toute pensé de mon esprit le vide totale, elle ne saura rien, je suis trop parano. Ça fait déjà presque dix minutes que le cours est commencé, ça passe vite quand on a du plaisir! Celle que j'assume être Vaarda râle sur comment les vampires de la vrai vie sont comme ci ou comme ça comparé à dans les films, j'attend juste qu'elle parle des faiblesse, à part un pieu ou carreaux d'arbalète dans le coeur je me demande comment m'en débarasser.

C'est vraiment long, comme toute les écoles, bon c'est le premier cours c'est plus lent, normal. De toute façon je trouverai bien quelqu'un sur qui copier mes notes, donc pas trop besoin d'écouter. Y'en a quelques un qui on l'air de bien noter tout ce que la prof et l'assistante disent, ils devraient être faciles à convaincre. Je regarde ma chemise, une tache de café comme ça, ça partira pas trop facilement. Je retourne mon regard aux profs essayant de ne penser à rien à part les vampires (et leur corps de déesse)...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth Varda

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 15:32

HRP : Je ne vais pas faire un vrai cours. Je ferrais un synthèse vous servant plupart pour les fameux examen. De plus attention ce que je dis n'est pas forcément juste complétement et je modifie certain truc pour convenir au contexte de l'univers.

Yelea mit les points sur les i directement après l'arrivée des deux retardataires. C'était une bonne chose car, si on ne mettait pas les limites maintenant c'était la porte ouverte à l'anarchie total. Mon assistante s'en sortait bien à ce niveau là. L'appel fut assez rapide et tout le monde avait l'air là. Ma compagne dut déjà remettre en place une élève qui était distraite.

Elle me laissait après ça la parole et pris une craie avant d'aller au tableau près à dicter ce que j'allais dire. J'allais commencé à leur parler naturellement du Vampire connu sous le nom de Dracula ou encore Vlad III l'Empaleur. Je me leva et m'approchait de la première rangée pour commencer mon cours. Je marchais de gauche à droite et de droite à gauche en même temps que je parlais, ma tête regardant un peu en l'air vers les derniers rangs.


[...] Vous connaissez surement Dracula, mais connaissez vous, son vrai nom ? Pour vous donnez un indice c'est un prince de Valachie. Pour votre culture : La principauté de Valachie était l'une des trois principautés médiévales à majorité roumanophone, et, avec la Moldavie, elle est l'origine de la Roumanie. Donc ma question est : Le vrai nom de Dracula, est ?

Je fis un geste en ouvrant les bras, les paumes en l'air avec un regard interrogateur, comme pour inviter quelqu'un à répondre. J'espérais réussir à donner cours et que mes élèves se concentrons pas que pour ma personne mais pour le savoir que je veux leur transmettre. J'espérais aussi que les élèves allaient jouer le jeu un petit peu. Je voyais déjà des jeunes hommes me fixait en bavant. Je soulevais les sourcils exaspérante à la vue de ce spectacle. J'étais largement combler par la compagne et puis de toute façon, il n'avait aucune chance de me voir un jour dans leur lit !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Bridge

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 11/11/2012
Localisation : Dans un café, tout en buvant un thé.

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 19:41

    Le professeur qui se nommait Yelea Sestrea fît un discours sur les règles de l'école. Elle appuya bien sur le faite que les élèves en retard seront sanctionné au bout de trois fois. Enfin c'est ce que je pensais, je n'avais pas très bien écouter. Avec cette professeur, je devrais faire vraiment attention parce qu'elle lisait dans les pensés. Ca devrait être illégale d'embauché un enseignant comme ça.

    Varda Elberth commença sa leçon. Le sujet: Dracula. Après son petit discours sur ce vampire bien connu de tous, elle fit un silence et un geste pour nous dire que c'était à nous de répondre. Les paumes en l'aire et les bras ouvert, elle attendit. J'observais la classe pour voir si quelques élèves savaient la réponse. A croire que non. Pas un seul de mes camarades ne connaissaient la réponse à la question. Le vide intersidérale. Personnellement, j'avais dus mal. Pourquoi? Tout simplement parce que c'est une démone et que je suis une exorciste! Il y a encore à peine un ans j'aurais du la tuer.

    Le tête appuyée contre le mur blanc de la salle de classe, je continuais d'observer les étudiants d'un œil. Je remarquais un élève qui fixais Varda comme la majorité des adolescents masculins qui se trouvaient être à la limite de baver. C'était répugnant. Tout ça juste pour une poitrine volumineuse; le pire, c'était que le professeur ne ressentait aucune gène alors que sa collègue laissa un léger soupire s'évader de sa bouche.

    Bref, ce garçon au cheveux courts et bruns et aux fins yeux marrons, dont le côté pervers ressortait, n'était pas humain. Sa vrai nature n'était pas normal, et encore plus spécial que les autres que j'ai pus voir depuis mon arriver. C'était un cyborg. Je n'en avais jamais vu au part avant. En faite, à part des démons je n'avais rien vu! Cette école va me permette de m'instruire rien quant observant les élèves. En gros pas besoin d'aller en cours.

    Au bout de quarante minutes de cours j'étais vraiment fatigué. Je me mis à bailler, la main devant la bouche et en fermé les yeux. J'ai eu du mal à les re-ouvrir. Je m'étais affalé sur mon bras qui lui même était sur la table et commença à m'endormir. Je plongeais dans un long cauchemar surement pendant une vingtaine de minutes si une des professeurs ne me voyaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelea Sestrea

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 5 Jan - 20:13

Alors que j'avais fini mon laïus sur les règles de 'lécole, qui ne semblait pas avoir eu d'effet sur les élèves qui auraient du se senntir concernés et après l'appel, j'écoutais le début du cours de Varda. Elle parlait de Dracula. Seulement, ce vampire n'était qu'un mythe... Il y avait bien eu des princes chez les vampires, mais lui n'avait été qu'une histoire inventée de toute pièces. A moins que ça soit un derivé tiré d'un des premiers empereurs vampire. Nanmoins, je connaissais bien la légende, et alors que personne ne se pressa de lever la main à la question de ma compagne ( ce qui était assez logique, car bien que tout le monde le connaisse, personne n'avait été jusqu'à se détail), je me concentrai sur son esprit, pour lui envoyer la réponse. cette dernière vint s'échouer dans sa tête comme prévu, comme un lointain écho.

Je m'attendais à ce qu'elle se retourne d'une seconde à l'autre, et pour quesa surprise ne se voit pas, je prenais à mon tour la parole. Les quelques élèves endormis, sauf une, se réveillèrent au son de ma voix. Un grand nombre d'élèves, en partie masculins, continuaient de baver sur leurs tables devant la jeune démone. Je remis un peu d'ordre dans tout ça:

-Dîtes, plutôt que de rester fixer à ses attributs féminins, il serait peut-être bon de se concentrer sur le cours. C'est valable pour tout le monde, y compris le jeune homme de la deuxième rangée à la chemise tâchée de café. Dans le mythe ( j'avalais un peu le mot histoire de le faire passer), le véritable nom de Dracula était Vlad III l'Empaleur. Connu pour son goût du sang, il ne se refusait pas à tuer, bien au contraire. Il était connu pour se smises en scènes macabres plutôt originales. Plus probablement, et c'est ce que la légende ne dit pas, c'est que Dracula ne serait qu'un dérivé de l'un des véritables empeureurs vampires, qui étaient des tyrans incontestés, et qui donnaient la mort ultime à tous ceux qui se dressaient sur leurs chemins. De nombreuses révoltes ont fini par être organisées par de puissants et anciens vampires, pour renverser le pouvoir en place. Il y eu pas mal de morts, mais ça finit par payer.

Je passais à côté de Varda, lui proposant mentalement de reprendre la suite du cours. je lui expliquais que je m'apprêtais à remettre en place une élève qui pionçait paisiblement sur sa table, au fond de la salle, en croyant ne pas avoir été repérée. J'assourdissais le sons de mes talons, m'approchant très silencieusement de la jeune fille. Je tapais un grand coup sur la table ( pas trop fort quand même pour ne pas briser le meuble), ce qui eu pour effet de réveiller en sursaut la jeune élève. Je repassais devant la classe, un fin sourire sur les lèvres. je m'exprimais à voix haute:

-Je sais que la voix de ma collègue est tellement belle qu'on l'écouterait sans fin. C'est pourquoi la jeune fille du fond, qui dormait sur sa table, restera vingt minutes de plus avec nous, qu'on discute un peu. En attendant, si vous ne voulez pas que ça vous arrive, vous allez participer, et surtout ne pas l'imiter.

Je n'avais pas été agressive, seulement droide et claire. La légèreté avec laquelle ces élèves prenaient les cours m'agaçait. Ils n'étaient pas là pour que leur salive s'écoule sur leurs tables. Ils éttaient ici pour apprendre et travailler. S'ils ne l'avaient pas compris, je le ferai rentrer dans leur cervelle, même s'il fallait que je leur "suggère" pour qu'ils s'y mettent. Visiblement, certains avaient redouté mon pouvoir de télépathie et se tenaient à carreau, et d'autres non. Quarante minutes, sur les deux heures que duraient le cours, c'étaient déjà écoulée, et nous n'avions presque rien fait. J'aurais bien aimé pouvoir mettre ça sur le compte de la première heure de cours, mais... L'histoire des races était une matière élémentaire, d'où la durée des cours, mais c'était donc très important. S'ils travaillaient comme ça toute l'année, personne ne passerait l'examen.

Je n'avais jamais échoué avec une classe. Je ne comptais pas commencer maintenant. Ce n'était pas en regardant s'écouler les minutes qu'ils atteindraient la classe élite. Bien qu'il sn'aient peut-être pas envie de devenir enseignant, ils redoubleraient les classes jusqu'à ce qu'ils aient l'âge d'arrêter les cours. Mais sans les différents examens, ils ne trouveraient jamais rien de convenable pour faire leur vie. Mais beaucoup ne semblaient pas s'en soucier. C'était bien là mon problème. Je me concentrai volontiers sur ce que disait ma collègue et compagne, tâchant de déceler ce qui faisait que ça n'intéressait pas les jeunes. Je ne vis rien, bien sûr. Bon, d'accord, je n'étais peut-être pas tout à fait objective ! Bon, on dit souvent que l'amour rend aveugle, mais j'avais des bons yeux quand même...

D'ailleurs, ça semblait être le cas de certains des élèves. Ils la dévoraient des yeux... Littéralement, presque. Je n'étais pas jalouses de ces pauvres petits adolescents, sachant bien que Varda ne me tromperait jamais avec l'un d'eux. Ils étaient simples d'esprit pour la plupart, et ne méritaient pas d'espèrer rien qu'un contact avec elle. Si je n'avais pas eu beaucoup de mal à la séduire, pour eux c'étaient mission impossible. Déjà, c'étaient des hommes, et varda avait un goût indéniable pour les femmes.. En plus, elle aimait les gens avec un minimum de tempérament. Décidément, ils n'avaient rien pour eux ! Je regardais les élèves les uns après les autres, attendant qu'ils se mettent à participer. Je jetais aussi de temps en temps un regard à Varda, sans me faire remarquer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Dim 6 Jan - 13:22

Le long cours continue péniblement. Je me sentait un peu con d'être plus concentré sur les profs plutôt que les mots qui en sortaient, mais avec la matière qui nous était dictée je préférais largement ma façon de voir les choses. Bla bla bla Dracula, Vlad XV qui aimait bien la décoration. À quoi ça va me servir? Le pire c'est que je ne peux même pas m'endormir, foutue deuxième rangée! Je regarde ma montre...inexistante. Je suis vraiment idiot, l'ennui me fait imaginer des objets pour calculer celui-ci.

À un moment donné la plus jeune des deux a commencé à mentioner ses "attributs féminins", un sourire s'étalant sur mon visage jusqu'au moment où elle mentionne un certain élève de la deuxième rangée, avec une tache de café sur sa chemise! Elle a pas le droit de faire ça, elle me ridiculise devant tout le monde, y'en a plusieurs qui rient gaiment, je les hais déjà tous. De toute façon, beaucoup de garçons sont pires...ou pas, ouais je le méritait peut-être un peu...

Mais je ne suis pas resté le centre d'attention, Une fille au fond de la classe qui dormait apparament se fait reveiller assez brusquement par l'assistante qui avait frappé sur son bureau avec assez de force que tous ceux qui dormaient ou somnolaient étaient redevenus frais et dispo. C'était quand même drôle de voir la pauvre fille se faire reveiller si brusquement.Tout était redevenu calme et le cours continuait. Il y avait vraiment beaucoup de matière à retenir pour un premier cours. Je me tourne à mon voisin de gauche:

- "Après le cours tu me passe tes notes?"

Il ne semble même pas se rendre compte que je lui parle, absorbé par le cours qui est si interessant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth Varda

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Dim 6 Jan - 14:03

Alors que j'attendais toujours la réponse de la part des élèves, je sentis quelque chose de bizarre rentrait dans mon esprit, c'était la réponse à la question... mais cela me faisait bizarre car, ce n'était pas mon esprit qui le disait. Je compris que c'était en faite Yelea. Elle reprit le cours pour cacher ma surprise. Elle expliqua que c'était en effet une légende. Ce qui était vrai, Vlad était un simple humain aimant le gout du sang, mais ce n'était pas un vampire à proprement parler. Elle expliquait donc un peu le mythe. Elle alla avec une énergie qui me fit sortir un petit sourire sur mon visage. Cela me faisait vraiment rire, c'était la première fois que je la voyais jalouse. Elle avait convoqué cette fille après le cours pour une petite discussion. Je repris donc le cours après cette réaction :

Dracula alias Vlad, est en effet pas vraiment un vrai vampire, mais c'était un prince sanguinaire. Il faut bien faire la différence entre les vrais vampires et les humains qui sont des "vampires humains" ce sont ceux qui boivent du sang animal et même humain parfois afin de rester en bonne santé et de rester jeune sauf que cela ce passe dans la tête et ne leur fournit pas ça au contraire des vrais vampires. Voilà quelque exemple de "vampires humains" : Louis XI, pape Innocent VIII, compte Charolais et comptesse Ersébeth Bathory. On a aussi dans les années 50, en Angleterre, John Haigh : le vampire de Londres, qui a tué 9 personnes afin de consommer leur sang. La fixation sur le sang est appelé Hématomanie, des spécialistes racontent qu'à peu près 50.000 personnes aux Etats-Unis pourraient être "atteint de vampirisme". C'est la base des légendes populaires.[...]

Malgré le manque d'attention de certain, d'autre écrivait bien tout ce que je disais. Yelea était retourné au tableau pour noter les différents noms que j'avais cité. Je continuais à expliquer un petit peu les choses sur les différents vampires. Le cours approchait de sa fin. Je regardais les élèves et me demandais ce que j'allais leur faire faire. Après tout c'était leur premier jour, je n'allais pas être méchante.

Le cours approche de la fin, cela va faire du bien à certain, je pense... . Mais soit, avait vous des questions ? Je ne vous donnerais pas d'exercice à faire. Quand la sonnerie retentira vous pourrez sortir EN SILENCE ! Sauf vous bien sûr... oui vous au fond.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cloud Bridge

avatar

Messages : 62
Date d'inscription : 11/11/2012
Localisation : Dans un café, tout en buvant un thé.

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Sam 26 Jan - 9:27

    Je... m'en... dors. Je plongeais dans un cauchemar profond jusqu'au moment où: BAM! Yelea tapa sur ma table comme une brute. Je n'avais jamais vu une telle force. Les vampires sont t-ils tous aussi forts? Bref, elle m'avait réveillé alors que j'étais en plein cauchemar, de plus il s'annonçait plutôt bien. Je n'étais pas dans un asile, dans un cimetière ou encore dans un musée; je me trouvais dans une école avec deux professeures de sexe féminin qui donnaient un cours sur l'histoire des races... Bordel, c'est pas un cauchemar! Yelea se dirigea vers le tableau tout en me regardant d'un regard noir. Premier cours, mauvaise impression de deux profs... L'année commençait bien! Varda et Yelea disait quelque mots sur moi, des mots négatives. Héhé... Je me trouvais dans la m*rde dès le premier mois... Je n'avais plus qu'a attendre le coup de fils de ma mère pour qu'elle me fasse la morale. Je me frottais les yeux et continuais à bailler. Fallait que je dorme. Je m'appuyais sur mon bras qui lui même était sur ma table, ou bureau.

    J'attendais que le cours se passe, je retiens tous ce que j'entends, que je vois, que je lis; je n'ai donc pas besoin de prendre de notes. Je suivais le cours d'un œil et voyais tous les élèves masculin bavant sur Varda. Plus le cours avance, plus je suis dégouté à l'idée parler à un de ses pervers. Ce que je ne ferais pas. Il restait un peut prés vingt minutes de cours. Je vais bientôt pouvoir me casser d'ici et allais sécher les cours suis, AMEN! J'étais super contente à l'idée de partir jusqu'à Yelea, l'autre professeure, qui ouvrit la bouche pour dire ses derniers mots:

    -Je sais que la voix de ma collègue est tellement belle qu'on l'écouterait sans fin. C'est pourquoi la jeune fille du fond, qui dormait sur sa table, restera vingt minutes de plus avec nous, qu'on discute un peu. En attendant, si vous ne voulez pas que ça vous arrive, vous allez participer, et surtout ne pas l'imiter.

    Mon rêve de la journée était brisé en mille morceaux. Vingt minutes de plus... L'horreur, l'enfer, tout sauf le bien. Si seulement j'étais encore une exorciste sous contrat, j'aurais l'autorisation de tuer cette démone. J'aimais tellement ce travaille; pourquoi me l'avoir enlevé pour un mort... Je voudrais tellement le redevenir, sous contrat ou pas. Mais si je la tuais , de n'importe qu'elle manière, je serais renvoyé de cet établissement dans les 10 minutes qui suivraient. Enfin, je ne souhaitais que cela mais il fallait que je pense à ma mère adoptive aussi. Je ne voudrais pas paraître égoïste. Varda me fis souvenir que je devais rester après la sonnerie.

    La cloche retentit dans toute la classe, bien sûr ma punition n'était pas levé et je devais encore allais voir les deux professeures après les cours pour me garder vingt minutes de plus. Je ne me laisserais pas faire. Tous le monde rangea ses affaires pour ensuite se lever, je fis la même chose en toute discrestion. Je remis mes copies vierges dans ma pochette remplie de copie blanche également. Comment j'arrivais à être dans les cinq premier de la classe avec des cours pareil? Passons, je me faufilais entre les autres élèves pour sortir de cette salle de classe. J'étais devant la porte, je pouvais m'enfuir en courant; mais non. Je sentis une main qui m'attrapa le col et me mis à ses pieds les fesses à terre. C'était Varda. Je lui fis un petit sourire gêné; je voudrais tellement là tuer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelea Sestrea

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Dim 27 Jan - 13:43

J'avais réveillé la jeune femme du fond de la salle, et j'écoutais la suite du corps, menée par Vrda, toujours assise sur le bureau de la jeune professeure, l'oeil vigilent. Je surveillais les élèves, prenant garde à ce qu'ils ne tentent pas à faire une bêtise, scutant distraitement leurs esprits à la recherche d'une idée qu'il n'auraient pas du avoir. Mais ils étaient tellement occupés à baver sur leur tables qu'ils ne prenaient pas le temps de penser à une boulette à faire. Je levais discrètement les yeux au ciel, car leurs pensées me révulsèrent. Ils étaient d'une grossierté et d'un total manque de respect. Je m'ejectais un temps de leurs têtes, avant de me remettre à gueuler. Bien qu'ils ne soient pas ici pour ça, et que je fus très jalouse de la voir ainsi convoitée par ces rats d'égoût, je ne pouvais les en empêcher. Elle était trop belle pour qu'on puisse les forcer à fixer leurs yeux ailleurs et à dompter leur esprits indisciplinés.

Forcément, quand votre prof est une vraie Déesse vivante, ça déconcentre quelque peu... J'avais jeté un coup d'oeil noir à la jeune élève qui s'était endormie, vérifiant qu'elle 'navait pas replongé dans sa léthargie. Elle s'était rappuyée sur son bras, lui même sur la table, et semblait enregistrer toutes les infos, sans pour autant prendre de notes. J'espèrais pour elle qu'elle avait une bonne mémoire, sinon elle alait se planter lamentablement aux examens. Elle avait déjà récolté deux mauvais avis en une heure de cours celui d'Elbereth et le mien... Si elle se comportait comme ça dans toutes les matières, elle allait aussi se faire allumer aux conseils de classes ! Il fallait qu'elle se ressaisisse, c'était la raison pour laquelle je l'avais convoquée à la fin du cours. Si les menaces ne fonctionnaient pas, je devrai passer aux sanctions. Dormir en classe n'était pas un comportement correcte. D'ailleurs, s'était irrespectueux par rapport au prof qui essayait de vous apprendre quelque chose. Comme je ne supportais pas qu'on manque de respect à ma compagne...

Dans la tête de la jeune élève, qui avait réussi à s'empêcher de retomber dans l'inertie du sommeil, passa un mot qui me surprit silencieusement. Une exorciste ? Sérieusement, j'avais la poisse... Heureusement qu'elle n'était pas sous contrat, et qu'elle semblait avoir la ferme intention de ne pas se faire virer de l'établissement ! Sinon, elle nous aurait sans doute tuées, Elbereth et moi... Pour un mort ? Oh, aurait-elle décidé d'être rebelle et de tuer quelqu'un qui n'était pas sa cible ? Il y avait de fortes chances. En tout cas, nous avions eu chaud, nous et tous les non-humains de ce pensionnat ! Quand je lis dans l'esprit de la même élève qu'elle comptait bien sécher le cours suivant et réussir à s'éclipser en douce de notre cours sans passer à la caisse, je le signalais mentalement à ma compagne. j'attendis alors patiemment que la cloche sonne, regardant les élèves ranger leurs affaires, puis quitter la salle, toujours ahuris. Leur voix étaient marquées par l'extase quand ils saluaient leur professeure en sortant. Je la vis alors retenir par le col la jeune Clloud Bridge, qui avait espéré s'enfuir sans être vue. Raté !

Un sourire, nullement sadique, se dessina sur mes lèvres quand la démone mit, très symboliquement, la jeune fille assise à ses pieds. Bien que je n'eus pas franchement envie d'être insultée de tyran, j'appréciais le sens quelque peu pervers de la jeune démone. Après quelques minutes, je sommais l'élève d'aller s'asseoir en face de la jeune professeure, m'installant debout dans son dos, une fois qu'elle fut à son tour assise. Nous faisions à présent face à Cloud, qui semblait bien se faire chier d'avance. Je pris la parole, appuyée sur le dossier de la chaise de ma compagne, me penchant un peu, toujours plus grande que cette dernière. je fixais mes yeux sur le visage de l'exorciste. Ma voix était droite, stricte, presque froide. Etre dure: il n'y avait que ça qui fonctionnait avec les moins récalcitrants. Pour les plus obtus, il y avait d'autre solution, mais passons. Le silcence était complet, avant que je ne le brise:

-Dîtes-moi, mademoiselle Bridge, vous semblez avoir de bien mauvaises habitudes ! C'est un très grand manque de respect pour le professeur que de dormir en classe, en espérant ne pas être vue, qui plus est. Savez-vous qu'il y a des examens qui vous attendent ? En tout cas, vous semblez être pressée de les rater ! C'est ce qu'il se passera si vous n'êtes pas plus attentive que ça en cours la prochaine fois. Restez dans votre chambre, si c'est pour sommeiller. Vous êtes en classe pour apprendre, mais j'imagine que vous êtiez déjà au courant ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lance Grimløck

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 29/12/2012
Age : 21
Localisation : Bah, dans mon dortoir

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Dim 3 Mar - 14:31

ENFIN! Le cours de ENFIN fini! Je me lève rapidement, come tous les autres, mon coeur battant à une vitesse ahurissante à l'idée de sortir de cet "Ennui-o-tron". J'ai peut-être des cours cette aprèm mais au mois je ne devrais pas me faire ridiculiser devant toute la classe simplement parce que j'apprécie leurs *ahem* atouts. En me dirigeant vers la sortie, j'aperçois la fille qui dormait plus tôt. Y'a quelque chose que je sens pas chez elle comme avec les autres, c'est vraiment bizarre. À travers la foule qui emerge de la salle de classe, j'éssais de voir si elle est vraiment dans le trouble, je ne vois pas vraiment, seulement entend la prof qui lis les pensés.
Après un moment d'essayer de voir ce qui se passe, j'abandone, me dirigeant vers mon dortoir pour voir si j'aurais de cours plus tard aujourd'hui. Si je la croise, j'essayerai de faire la conversation.

En marchant, je me sens constamment observé, y'en a plusieurs qui ont l'air de rire de moi. J'entends le mot "pervert" une ou deux fois, maudit profs de merde. Les pas de tout le monde résonnent dans les couloirs bondés de l'école. Tandis que je m'approche de la porte de mon dortoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elbereth Varda

avatar

Messages : 92
Date d'inscription : 29/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Dim 3 Mar - 15:14

HRP : Je fais court pour en terminer avec ce cours assez... long ^^"

    Le cours était fini, les élèves sortait certains venant nous remercier d'autre non. Mais quasiment tous faisait du bruit en discutant. Qu'est ce que vous voulez ? On peut pas leur interdire de parler après tout. Mais le problème n'était pas là. La fille du fond vint se poser près de mon bureau.

    Dîtes-moi, mademoiselle Bridge, vous semblez avoir de bien mauvaises habitudes ! C'est un très grand manque de respect pour le professeur que de dormir en classe, en espérant ne pas être vue, qui plus est. Savez-vous qu'il y a des examens qui vous attendent ? En tout cas, vous semblez être pressée de les rater ! C'est ce qu'il se passera si vous n'êtes pas plus attentive que ça en cours la prochaine fois. Restez dans votre chambre, si c'est pour sommeiller. Vous êtes en classe pour apprendre, mais j'imagine que vous êtiez déjà au courant ?

    J'avais laissé parler Yelea sachant que c'était une élève de la classe élite donc membre du club de discipline, chargé comme son nom l'indique de l'ordre dans l'école et dans les classes. Mais je me devais d'être là vu que l'événement avait pris lieu dans MA classe. Dans tout les cas j'attendais la réponse de la jeune fille.

HRP : Cloud tu peux clore je pense ou Yelea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yelea Sestrea

avatar

Messages : 194
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   Ven 22 Mar - 13:12

Une fois mon petit speech terminé, je jetais un regard à ma compagne, cherchant à savoir sans avoir besoin de poser des mots si elle voulait ajouter quelque chose, et quand son regard se détourna légérement, je compris qu'il était temps d'en finir avec cet entretient. Je me levais donc, faisant signe à l'élève de faire de même. Je la congédiais, repensant distraitement au jeune homme avec sa chemise tâchée. Une fois que Cloud eu refermé la porte derrière elle sans prendre la peine de nous dire aurevoir, je vins m'asseoir sur le bureau d'Elbereth, l'attirant à moi. Assise contre le vieux meuble en bois, je pris son visage entre mes mains pour déposer un doux baiser sur ses lèvres. Il était vrai que je n'avais pas imaginé que ce premier cours serait aussi pénible. Les élèves avaient été endormis du début à la fin, quand ils n'étaient pas occupés à baver sur le bureau en nous regardant. Un comportement parfaitement exaspérant... Soupirant, je pris la jeune femme par la main, l'aidant de l'autre à regrouper ses papiers et à les porter en dehors de la salle. Je repensais à cette journée, et aux cours qui allaient bientôt suivre celui-là. A priori, une pensée bien plus noire que ce qu'elle aurait du être. Chassant les nuages, je fis revenir le soleil, balançant dans un coin mes mauvaises expériences, en me disant que les élèves de la classe suivante seraient sûrement moins pénibles. Et puis, après tout, j'étais avec la belle démone, alors que pouvait-il y avoir pour me mettre dans un tel état ? Pas la peine de déprimer pour un cours qui s'était mal passé ! Je me mis alors à repenser à l'époque où je dansais encore... Ma vie était simple et sans problèmes, je m'épargnais toutes ces questions et ces réflections. Ce boulot de professeur allait s'avérer bien plus dur à gérer que ce que je m'étais imaginé. J'avais toujours rêvé d'enseigner, mais voulais-je de cours sur les races ? Après tout, même si j'avais des connaissances, je préférais peut-être leur prodiguer mes conseils sur ma vraie passion ? Il faudrait que j'y réfléchisse, mais... Une autre fois !

[RP CLOS]

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[CLOS]Au levé du soleil, le rideau se soulève ! [Histoire des races, vampires] [PV Cloud, Lance, Varda et Yelea]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Manifestation pour la paix a Cite-Soleil
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: R.P.G :: Le Pensionnat :: L'intérieur de l'école :: Les salles de cours-
Sauter vers: