Un pensionnat ou a première vue tout semble normal,sauf qu'ici il n'y a pas que des humains...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Parce que les jeunes filles sont des fleurs [Privé Violate ♥]

Aller en bas 
AuteurMessage
Louna Diial

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 20
Localisation : J'erre seule .

MessageSujet: Parce que les jeunes filles sont des fleurs [Privé Violate ♥]   Ven 4 Jan - 11:44


[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]


" Parce que les jeunes filles sont des fleurs "



Cela faisait maintenant deux ou trois jours que je m'étais installée à l'académie mystique. Je ne vivais pas un bonheur parfait, mais le fait de me retrouver entourée de personnes de mon espèce me faisait du bien .

La nature était présente elle aussi, un étang, des champs à l'extérieur, presque comme chez Moi .

Petite, mes parents et moi Habitions en Russie, un pays splendide où la douceur de la neige ce mêlait à la rigueur des sapins majestueux. Le vert et l'odeur de pin de leur épine exhalaient mon odorat, tous comme la brise glaciale qui s'élevait la nuit caressait mon visage. Là-bas, je pouvais jouer et m'amuser avec ma meilleure amie, courir dans la neige sous sa véritable forme, le vent dans la fourrure, là-bas je pouvais hurler à la Lune, chanter pour les oiseaux sous le ciel gris et toucher la neige de mes doigts

Une multitude d'émotions ressurgit en moi, la douleur d'avoir perdus mes parents, l'inquiétude de savoir si mon frère était encore vivant, la nostalgie de ne plus être retourné en Russie, tous ça mélangé au bonheur d'être entouré des miens .

J'étais en route ce jour-là, pour visiter ce que les élèves appelaient «La serre mythique ». Un endroit apparemment lui aussi fabuleux, qui regorgeait d'arbres et de plantes en tous genres, plus ou moins rares. De fruits exotiques au parfums enivrant et aux couleurs extraordinaires.

Arrivée sur place, je ne vis personne à l'intérieur. Quand bien même des personnes auraient été présente, ça n'aurait eu aucune importance pour moi. J'étais tellement saisi par l'importance et la magnificence des plantes, que rien d'autre au monde n'aurait pus attirer mon attention .

Je vagabondais par ci par là, toujours aussi surprise par mes sens, par la verdures étrange et attirantes .Jusqu'a ce que épuisée, je m'adossais à un gigantesque saule pleureur .

Busquement je sentis la présence d'une loups-garous dans les parages . Cette odeur me rappeler quelque chose , et je savais que j'étai observé .


« Bonjour »
déclarais-je à mon interlocuteur sans même savoir ou il se trouvait .

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Violate Von Loneliness

avatar

Messages : 28
Date d'inscription : 05/12/2012

MessageSujet: Re: Parce que les jeunes filles sont des fleurs [Privé Violate ♥]   Ven 4 Jan - 15:52

Inferno.

Durant la nuit, j'avais été réveillée par un bruit strident, mais qui, apparemment n'avait réveillé que moi. La Lune était encore bien haute dans le ciel, et je ne parvenais pas à me rendormir, ce son presque inaudible résonnant dans mes tympans. Je finis discerner une ombre difforme voler à la fenêtre, gueule ouverte. A ce moment, je compris. Je me hâtais de quitter ma chambre, silencieusement, dévalant les escaliers pour arriver à l'extérieur, aussitôt fouetter par une bourrasque. C'était bien ce que je pensais. Je reconnus l'odeur d'une des chauve-souris de Wimber, cette dernière filant droit vers une grande serre, situé non loin d'ici. Je la suivis, foulant de mes pieds, la neige fraiche et soulevant de léger nuage blanc. La Chauve-souris pénétra dans la serre, et je la suivis. je me demandais ce que j'allais bien pouvoir y trouver. Cependant, je restais sur mes gardes, et poussais la porte, prudemment. Je m'engouffrais dans cet endroit rempli de fleurs et d'arbres, les senteurs tropicales brouillant la plupart des autres odeurs. Je détectais de nouveau l'odeur de la messagère, et sentis autre chose, une odeur familière, que j'appréciais, et qui me manquait terriblement. Une Ombre humanoïde se dessina près d'un arbre d'où des lianes pendaient. Je me précipitais vers cette Ombre, doutant, non ce n'était pas possible. Et pourtant . . .

Salut . . . Soeurette.

C'était bien lui, mon frère Wimber ! Pour la première fois de puis ma mutation ici, un sourire sincère et exprimant terriblement ma joie se dessina sur mes lèvres. Sans plus attendre, je me jetais dans ses bras. Une vieille habitude de ma part, et il me réceptionna, comme lorsque nous étions enfants. J'enfouis mon visage dans son torse, j'étais heureuse, et soulagée de le savoir en bonne santé. Il ne dégageait pas une odeur de peur ni de crainte, non il était serein. Mon cher frère me caressa les cheveux, puis le dos. Mais je me doutais bien que s'il était venu jusqu'ici, ce n'était pas simplement pour me réconforter. Je me dégageais de son étreinte, puis lui demandais, d'une voix fluette que je ne me connaissais pas :

- Que fais-tu ici ?

Je t'apporte des nouvelles d'Inferno. Notre Maitre m'a demandé de te remettre ceci. Je ne peux pas rester plus longtemps, désolé . . . Les Blancs ne sont pas au courant de cette petite virée, je dois repartir . . . et rapidement.

Mon frère me tendit une enveloppe, que je mis dans ma poche. Il caressa une dernière fois mes cheveux avant de déposer un doux baiser sur ma joue, et de me murmurer un "au revoir". Puis, il disparut, happé par des griffes d'Ombres. Cette petite visite m'avait redonné le moral. Bien que je n'avais pu le questionner sur ce qui se passer chez nous, sur notre terre natale. J'ouvrirais l'enveloppe plus tard, et dans un autre endroit si possible. Je n'avais pas vu le temps passer, et le soleil immerger de ses rayons, une bonne partie du pensionnat. Je pris le temps d'étudier attentivement la serre, elle ne semblait pas être très visitée, je pourrais surement y passer la journée en paix . . . Alors que j'étais recroquevillée au dessus d'une fleur, dont la tige pouvait servir de poison, j'entendis une voix familière m'interpeller :

« Bonjour »

C'était ma colocataire. Je me redressais lentement, pour lui faire savoir ma position, mes cheveux couleurs ténèbres ondulant gracieusement autour de moi. De mon oeil visible, je lui rendis son salut, accompagné d'un hochement de tête. J'ignorais si je devais me joindre à elle ou non. Revoir l'un de mes frère avait perturbé le mur invisible qui m'entourait, et à présent, j'étais légèrement en clin à ressentir des émotions. Je ne bougeais pas de là où je me trouvais fixant alors la chauve-souris de Wimber, s'échapper par une ouverture, pour rejoindre son maitre. Lorsqu'elle disparut dans le ciel étonnamment bleu, je me retournais vers ma colocataire Blanche, puis m'avançais d'un pas silencieux, avant de m'arrêter à deux mètres d'elle. Ma respiration était calme, et pour une fois, je me sentais capable de communiquer avec les autres. C'était assez impressionnant de voir l'effet, que me faisait la présence de mon frère . . . Je finis par murmurais, d'une voix placide :

Au fait, nous ne sous sommes pas présentées . . . Je me nomme Violate.

Je lui épargnais mon nom complet, elle ne comprendrait pas sa signification . . . Lorsque j'étais plus jeunes, c'était toujours Wimber qui me poussait à aller vers nos camarades d'enfances, ma timidité l'emportait souvent. Fedor, quant à lui, ne cessait de répéter à Wimber qu'il fallait que je m'ouvre, de moi même, pas forcée, non spontanément. Voilà pourquoi ce jour là, je me présentais la première, je franchissais volontairement les portes de mon coeur acéré. Mais pas éternellement, durant un temps, une journée, peut-être une heure, voir une demi-heure . . .

_________________
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Parce que les jeunes filles sont des fleurs [Privé Violate ♥]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» vendredi 23/09 2 jeunes filles...
» Karuli ∞ Les fantômes ne sont que des fleurs fanées du passé.
» La Communauté des Filles du Saint-Esprit à Brasparts
» Aphrodite ~ À l'ombre des jeunes filles en fleurs
» ~ Asuna Vesperina Theotanasia Entheofushia Kagurazaka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: R.P.G :: Le Pensionnat :: L'extérieur de l'école :: Serre Mythique.-
Sauter vers: