Un pensionnat ou a première vue tout semble normal,sauf qu'ici il n'y a pas que des humains...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lucia Van Orn une hybride en fuite

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucia Van Orn

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 21
Localisation : Dans la chambre 7 :3

MessageSujet: Lucia Van Orn une hybride en fuite   Sam 22 Sep - 22:31

Image de votre personnage


    Carte d'identité


    Nom : Van Orn
    Prénom : Lucia
    Surnom : Lulu' / Luki'
    Âge : 16 ans ET DEMI
    Sexe : Féminin
    Orientation sexuelle : Euh... Bisexuelle... (si on parle de la même chose...)
    Race : Hybride plus Nekos/ Vampire (Père) que Ange/ Démon (Mère)
    Classe de Noblesse : Level B pour son côté Vampire, Fowler pour son côté Neko
    Pouvoirs : ( rang A => 6pouv' / rang B => 5 pouv' / rang C => 4 pouv' / rang D => 3 pouv' )
    Rang A => Communication avec ses ancêtres par le biais des rêves ou des étoiles, la lecture des pensées par les yeux et le visage, la communication avec certains animaux, une vitesse hors-norme, le changement de forme digne d'une Neko pure alors qu'elle n'est que quart de Neko et la faculté de détruire presque tout ce qu'elle veux, par la pensée ou par le touché.

    Description


    Mentalité :
    (5 lignes) Je ne peux pas décrire Lucia en quelques mots. Je ne peux pas résumer ses étranges traits de caractère en quelques lignes. Je dois décrire toutes les facettes de sa personnalité, ainsi que son esprit aussi tordu qu'un esprit comme le siens peut l'être. Elle a été tellement torturée dans sa vie que ce n'est plus une jeune fille douce, gentille et serviable. Elle n'est plus comme ça, depuis bien des années. A présent, elle est certes douce et gentille, mais aussi manipulatrice. Elle arrive toujours à avoir ce qu'elle veut. Même si de toutes les manières, elle fait ce qu'elle veut, quand elle veut, où elle veut, avec ou sans la permission de le faire. Elle est aussi maligne comme une renarde, elle déjoue toutes les tentatives d’assassinat possible. Entre autres celles qui lui étaient adressées. Elle est devenue perspicace depuis la mort affreuse de ses parents. C'est ainsi qu'elle a perdue son innocence de petite fille, et qu'elle a grandit d'un seul coup. Certaines personnes affirment avec frayeur qu'elle est capable de lire dans les esprit. Ce n'est vrai qu'en partie, parce qu'elle à le pouvoir de lire dans les yeux et sur le visage ce que les gens pensent. Mais elle ne lit pas ) proprement dit dans les pensées. Ça lui est impossible. Mais elle laisse quand même courir les rumeur, pour ne pas se faire embêter. Passons.
    Lucia est assez brutale dans ses propos, sans pour autant le faire exprès. Ses pensées sont d'ailleurs bonne, et non, comme on pourrait le croire, mauvaises. Il faut par contre se dire qu'elle n'a pas peur de tuer. Elle le ferait si une situation viendrait à dégénérer. Et si elle devait sauver sa peau. En gros, elle n'aiderait pas les gens qu'elle a embarqué pour jouer un mauvais coup, parce qu'elle est solitaire, presque autant que belliqueuse. Mais ça ne l'empêche pas de vous aider si elle a besoin de vous, pour une quelconque raison. Il faut vraiment réussir à gagner sa confiance pour qu'elle ne vous abandonne pas comme une vieille chaussette. Car c'est ce qu'elle ferait, elle n'a pas le sens de la loyauté. Enfin, pas encore. Parce qu'il faudra bien qu'elle arrive à être loyale envers quelqu'un pour survivre. Mais là, je m'écarte du sujet. Reprenons. Lucia est une gentille fille au fond, quand on la connait. Mais il ne faut pas abuser d'elle sans qu'elle n'y consente, sinon, ben... elle sort sa dague, et ça fait mal quand elle la sort. Tous ça pour dire qu'il ne faut pas l'emm*rder. Ou à vos risques et périls.
    Donc, nous avons dit maligne, accueillante, gentille, belliqueuse, solitaire, tueuse, manipulatrice... ah ou, sournoise aussi, elle peut vous faire des coups que vous n'auriez jamais pensé qu'elle en fut capable. C'est rare une si grande combinaison de caractères. Mais avec tous l'hybridage qu'elle a reçue de ses parents, elle
    a pas un caractère facile. Ce qui est tout a fait normal dans son cas. Donc ben voilà, j'ai fait approximativement le tour, parce que ça prendrais trop de lignes pour décrire entièrement son caractère aux nombreuses facettes. D'ailleurs, il y a des parties que Lucia ignore dans son caractère, comme par exemple, elle ne sait pas l'amour qu'elle peut donner à quelqu'un, parce qu'elle n'a plus confiance en personne depuis ses douze ans.
    Physique :
    (5 lignes)Alors, ma petite Lucia est... petite. Déjà, pour commencer. Elle fait à peine ses 16 ans. Et demi. Elle a des grands yeux bleu azur qui vire, soit au gris quand elle est énervée, soit au violet quand elle est heureuse. C'et assez étrange ses changements de couleur, mais c'est dû à son Multi-hybridage Elle porte ses longs cheveux aile-de-corbeau en tresse ou lâché, ça dépend de son humeur. Euh aussi sont étranges, ils ont des reflets bleus et rouge, qui donne dans l'ensemble une sorte de violet. Elle a de longues jambes, un ventre plats, voir même trop plat parce que ses côtes saillent sous sa peau très blanche. Ses dents sont légèrement pointues, assez pour mordre férocement, mais pas assez pour que quelqu'un puisse prouver qu'il s'est fait attaquer par un Vampire. Elle a aussi les oreilles un peu en pointes, mais on peut presque dire que c'est à cause d'une malformation. Presque parce qu'elle sont grandes quand même. Mais bon, c'est son physique, on a pas le droit de juger parce que c'est la plus belle des demoiselle, même si elle est un peu beaucoup maigre. Elle possède aussi une agilité hors du commun, exactement la même que celle d'un chat, à croire que le sang de sa grand-mère lui avait donné ce don.
    Hum, hum. Pour en revenir à Lucia, je doit terminer par les extrémité, même si je n'ai pas éclaircis tous les points de votre cerveau mal placé. Elle a des doigts longs et fins, qui s'adaptent à toutes les formes des armes. Elle a des petits pieds, pas trop petit mais pas bien grands, et en tout une silhouette archi-fine. Trop trop fine, parce qu'elle ne mange que très peu, et avec au quotidien, la faim au ventre.

    Histoire :
    (10 lignes minimum pour jouer un rang B => 15 lignes et un rang A => 20 lignes)
    Lucia était couchée par terre. Elle regardait le ciel dégagé. Elle écoutait le chant des oiseaux, le bruissement du ruisseau d'à côté, elle sentait le vent sur sa peau, le soleil contre son visage, l'herbe sous elle. Rien ne troublait la gaieté de la vie environnante. Les paupières lourdes, Lucia se laissa doucement glisser dans le sommeil. Elle avait passé la nuit a fabriquer des colliers pour ses parents, elle voulait à tous prix leur faire plaisir, pour leur anniversaire de mariage. Elle était partie prendre des coquillage, des fleurs dans la forêt, de la mousse, des plumes, et pleins d'autres choses. Elle les trouvait magnifiques. Elle avait bien réussit son travail, et avait eu droit de s'octroyer quelques minutes de repos après une nuit blanche. Ses yeux se fermèrent donc, mais elle tomba dans une torpeur étrange. Elle entendait des cris, sous le bruissement des feuilles, le ronronnement du ruisseau, le chant des oiseaux. Des cris de frayeurs, de désespoir et de souffrance. Lucia se redressa, chercha l'endroit d'où pouvait provenir le cri. Elle cherchait du regard, haletante. Les yeux rivés tours à tours vers la forêt et vers le village. Mais en réalité, le cri qu'elle entendait, elle l'entendait de son coeur, les cris provenaient de son esprit. Elle en fut un petit peu soulagé. Très légèrement, parce qu'elle ne savait vraiment pas pourquoi elle entendait ça. Elle se mit debout et marcha vers le village. Elle sentait sous ses bottes une matière visqueuse, mais elle ne voyait que de l'herbe, qui se teinta d'une étrange couleur écarlate. Prise de terreur, elle constata qu'il s'agissait de sang, elle marchait dans du sang ! L'air commença à peser, et Lucia respirait à grand peine. Elle se sentait mal, elle avait besoin d'espace. De beaucoup d'espace pour respirer. Déjà, des perles de sueurs suintaient sur ses tempes. Elle ouvrit la bouche sur un cri muet. Aucuns son ne sortait de sa bouche. Elle avait beau essayer de parler, elle n'y arrivait pas. Elle se remit alors à courir, haletante, suante. Mais la vague écarlate continuait à la suivre. Bientôt, elle entoura les bottes de la jeune fille, et commença à grimper, doucement. Comme si des petites mains griffus s'y accrochaient. Bientôt, Lucia ne fut plus en mesure de mettre un pied devant l'autre, l'étrange matière lui empêchait d'avancer. Ça ressemblait à de la colle, sans pour autant en être. Car maintenant, elle en était sûre, c'était bien du sang. Et pas du sang d'animal.
    Soudain, Lucia tomba. Et ne pu se relever. Le sang lui accrochait les mains comme s'il voulait la retenir. Lucia écarquilla les yeux, se débattit tant bien que mal, et finit par se faire engloutir par la masse de sang. Elle réussit juste à pousser un ultime cri de détresse, semblable à celui qu'elle avait entendu si longtemps, mais en réalité si peu de temps, avant de se mettre à courir.
    Lucia ouvrit les yeux en sursautant. Elle se trouvait dans la clairière. Elle lança des regards affolés autour d'elle, cherchant la moindre trace de sang sur le sol. Elle avait la bouche pâteuse, comme si elle avait vraiment avalé des gorgées entières de sang, et elle transpirait, comme si elle avait vraiment courut. Rapidement, elle se rendit compte que ce n'était qu'un rêve. Même si, sur le coup, elle avait vraiment cru que c'était la réalité. Elle déglutit difficilement avant de se laisser retomber sur l'herbe. Elle ferma les yeux et inspira profondément. Elle tremblait de tout son corps. Au bout de quelques instants, elle rouvrit les yeux et, chancelante, alla à pied jusqu'au village. Elle partie vers une auberge, pour y récupérer son cheval.
    Une fois en selle, elle galopa vers sa maison, derrière la forêt. Arrivée sur les lieux, il n'y avait personne. Étrange, puisque d'habitude, il y avait du monde dans les jardins du grand château. Là, personne. Même pas le chat. Pas âme qui vive. Perplexe, la jeune demoiselle descendit de cheval et entra dans la demeure. Il faisait sombre, tous les volets et les rideaux étaient tirés. Bizarre. en fronçant les sourcils, Lucia pénétra jusque dans les appartements de ses parents. Elle entrouvrit la porte, et les vit couchés dans leur lit. Soulagée de les voir dormir, elle referma la porte doucement et partie, le coeur léger, vers sa chambre. En entrant, elle poussa un cri d'horreur : sur le mur, au-dessus de son lit, un message était écrit. Lorsque, au comble de l'effroi, la jeune fille s'approcha du mur et toucha les lettre, elle en resta paralysée, les yeux grands ouverts : c'était du sang. Tremblante de tous ses membres, elle recula, et mit sa main couverte de sang frais sur sa bouche. Ce n'était pas possible !! Le message, pourtant, était bien réel. Elle ne rêvait malheureusement pas. Il y avait juste quelques mots d'écrient sur le mur. Juste quelques mots qui lui glaça le sang dans les veines :"Tu est la prochaine". Cela ne voulais dire qu'une seule chose, ses parents n'étaient plus. Avec l'énergie du désespoir, elle courut vers la chambre de ses parents, dans l'espoir fou de s'être trompé, que l'inévitable ne soit pas. Pourtant, quand elle arracha les rideaux de leur chambre, elle vit ce qu'elle n'avait pas vu à cause du contre-jour : les cadavres de ses parents sur le lit, enlacés, et ceux des domestiques, par terre. Leurs yeux vitreux effrayèrent Lucia au plus haut point. Mais, refusant de se laisser abattre par le chagrin, Lucia se mit à fouiller dans les tiroirs du bureau, essayant en vain de trouver un quelconque indices permettant à la jeune fille d'en connaître plus sur l'assassin de ses parents. Elle trouva par contre, deux lettre. Une, écrite avec la fine écriture de son père, et l'autre, avec une écriture plus raturée, plus grotesque. Elle lut d'abord celle de son père :
    "
    Ma chère fille, il est temps que tu apprennes la vérité sur tes origines. Mais sache avant tout que ta mère et moi, nous t'aimons, du plus profond de notre âme. Alors voilà, tu te souviens de grand-père Oswald ? Mon père ? Et bien, c'est un Vampire, et ta grand-mère est une Neko. Les parents de ta mère sont un ange et une démone. Ce qui veut dire que nous sommes tous deux des hybrides. Et donc, toi aussi. Dans peu de temps, nous devrons partir d'ici, car des personnes nous recherchent. Elles veulent nous tuer, pour éradiquer la race des hybrides. Ce que tu dois faire est simple : caches-toi quelque part où personne ne pourra te trouver, et ne dis jamais de quelle race tu es. Sinon, tu pourrais avoir de gros ennuis. Maintenant que cela est dit, il faut que tu sache que je t'ai inscrite dans une académie... un pensionnat. Tu y trouveras ta place. Il se trouve à l'autre bout de la contrée. Mais ne demande à personne où il se trouve, débrouilles-toi seule, sinon, tu périras.
    Adieux, ma fille, et ne nous déçois pas, vis pour ne pas nous faire regretter de t'avoir créé...
    "

    Bouleversée, elle ne lut pas tout de suite la seconde lettre, qui était bref :
    "
    Tu va mourir dans peu de temps. J'ai exterminé ta famille, mais bientôt, je te retrouverais, et enfin, il n'y aura plus un seul hybride d'une telle importance sur cette terre. A bientôt petite proie, et surtout, surveille bien tes arrières...
    "
    Peu de temps après, Lucia partie vers cette contrée, où se trouvait l'internat. Elle trouva une carte dans un des tiroir, et vit qu'elle avait été travaillée. Elle en déduisit donc que son père lui avait fait un plan, pour qu'elle se rende à cet internat. Pourtant, ce n'est qu'après 6 années qu'elle trouva enfin ce qu'elle cherchait, l'établissement tant rêvé. Au cours des six années, elle avait découvert pourquoi elle avait fait ce rêve étrange, en réalité, les Guerriers des Etoiles, ses ancêtres, lui avaient envoyés un message, pour la prévenir. Mais elle n'était pas arrivée à temps. C'était donc un de ses pouvoirs, les autres étant la lecture des pensées par les yeux et le visage, la communication avec certains animaux, une vitesse hors-norme, le changement de forme digne d'une Neko pure alors qu'elle n'est que quart de Neko et la faculté de détruire presque tout ce qu'elle veux, par la pensée ou par le touché.

    Aime : le chocolat, le lait, la viande, la chasse, la nuit, la forêt, la mer, monter aux arbres, dormir, chercher la bagarre, boire du sang, les chevaux, les chats, les yeux, la puissance...

    Déteste : l'hypocrisie, les grosses araignées, le choux-fleur, les légumes, le trop plein de monde, les gros pervers, le Whisky, la lumière électrique (synthétique), la graisse, la puanteur, les serpents...

    IRL


    Prénom :
    Présence sur le forum : 3.5/7 je pense, à peu près
    Comment avez vous connue le forum ? : grâce à Sei (:
    Des remarques sur le forum ? : Aucunes
    Rang personnel : Je vaincwais le moooooooooooooonde /o/
    Le réglement a t-il été lut ? Oui
    Le Code : Okay by The Ultimate Shade Master ♫

[/font][/color]
[/list][/justify]


Dernière édition par Lucia Van Orn le Ven 7 Déc - 22:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laybellus-dreams.forumsgratuits.fr/
Saaya Aisaka
Hybride sadique et dangereuse
avatar

Messages : 398
Date d'inscription : 04/12/2011
Age : 20
Localisation : Devant un film de zombies '-'

MessageSujet: Re: Lucia Van Orn une hybride en fuite   Lun 24 Sep - 15:10

Bienvenue parmis nous. ^^

J'aime beaucoup ton histoire, et d'ailleurs avec ton accords, pourquoi ne pas faire un évent sur les personnes voulant la mise a mort des hybrides ? Bien sur pas maintenant ! Mais vers Noël ? ce qui pourrait nous faire un petit bouleversement permettant de faire avancer ta propre histoire comme celle du forum et des autres hybrides présents !

Sinon, j'ai vus que tu n'avais pas encore fait la partie "pouvoir", je te laisse donc la faire et ensuite je te validerais. ^^

_________________


mes petits Squiby d'amour (:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sotc.forumactif.org/
Lucia Van Orn

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 21
Localisation : Dans la chambre 7 :3

MessageSujet: Re: Lucia Van Orn une hybride en fuite   Mar 25 Sep - 19:01

Autant pour moi mais c'est que je l'ai fait directement à la fin de l'histoire en fait (:
Sinon, pas de problème, je veux bien qu'on fasse un event', ce serais vachement cool =D
P.S. : C'est la première fois que je fais une fiche de prez' aussi longue et que l'admin dit qu'il aime bien *3*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laybellus-dreams.forumsgratuits.fr/
Eris Ishtar
Admin


Messages : 128
Date d'inscription : 08/08/2012
Age : 21

MessageSujet: Re: Lucia Van Orn une hybride en fuite   Mer 26 Sep - 15:33

Validée ♫

_________________
Les Squiby Eris's guardians
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucia Van Orn

avatar

Messages : 91
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 21
Localisation : Dans la chambre 7 :3

MessageSujet: Re: Lucia Van Orn une hybride en fuite   Jeu 27 Sep - 18:32

Mici ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://laybellus-dreams.forumsgratuits.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lucia Van Orn une hybride en fuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lucia Van Orn une hybride en fuite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)
» Attirer la diaspora ou freiner la fuite des cerveaux ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Préface :: Présentation en cours/validée/refusée :: Présentations Validées-
Sauter vers: